Grossesse | Peut-on se faire vacciner contre la covid-19

PHOTOGRAPHE-GROSSESSE-NAISSANCE-FAMILLE-CAEN-CALVADOS-NORMANDIE-STUDIO-ROBE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-9

Depuis le 3 avril 2021, les femmes enceintes sont prioritaires pour se faire administrer les vaccins à ARNm Pfizer ou Moderna, à partir du deuxième trimestre de grossesse. « L’administration des vaccins contre la Covid-19 chez la femme enceinte n’est pas contre-indiquée ; elle doit être envisagée si les bénéfices potentiels l’emportent sur les risques pour la mère et le fœtus », écrit la Haute Autorité de Santé (HAS) dans un avis datant du 1er avril.

En cas de pathologie, les femmes enceintes sont d’autant plus prioritaires pour la vaccination. Ainsi, celles « qui présentent des comorbidités (surpoids, hypertension, diabète, …) semblent présenter un risque accru de développer une forme sévère de la Covid-19, notamment au cours du 3e trimestre de la grossesse », écrit de son côté l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Une grossesse passé 35 ans ou un contact potentiel avec des personnes infectées du fait de leur activité professionnelle doivent également représenter une motivation supplémentaire à se faire vacciner.

PHOTOGRAPHE-GROSSESSE-NAISSANCE-FAMILLE-CAEN-CALVADOS-NORMANDIE-STUDIO-ROBE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-9

Le Collège national des gynécologues-obstétriciens de France (CNGOF) est plutôt favorable à la vaccination, comme l’indique un communiqué co-signé avec le GRIG (Groupe de recherche contre les infections pendant la grossesse) publié en janvier 2021. Le Collège propose de vacciner les femmes enceintes mais aussi celles qui souhaitent concevoir, en particulier par aide médicale à la procréation, de façon prioritaire.

En tant que maman, cette lourde décision doit être tellement délicate à prendre avec le peu d’information en notre possession !Les futures mamans, vous êtes vous fait vacciner?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *