Shooting Naissance | Les pleurs de bébé

PHOTOGRAPHE-NAISSANCE-DEAUVILLE-CABOURG-CAEN-CALVADOS-NORMANDIE-SHOOTING-BEBE-FAMILLE-NOUVEAU-NE-MATERNITE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-3

Lors de nos shooting naissance, c’est un peu notre hantise d’avoir un bébé qui pleure beaucoup depuis la naissance et que même ses parents n’arrivent pas à calmer.

Notre hantise non pas par rapport au bébé mais par rapport aux parents. Les pleurs de bébé ne nous font pas peur et ne nous dérangent pas mais les parents ont tendance à stresser, à s’énerver, à s’impatienter, à être déçus.
Avec de la patience, on arrive à l’endormir et à faire des clichés, même si ce ne sont pas ceux idéalisés par les parents.

PHOTOGRAPHE-NAISSANCE-DEAUVILLE-CABOURG-CAEN-CALVADOS-NORMANDIE-SHOOTING-BEBE-FAMILLE-NOUVEAU-NE-MATERNITE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-3

En tant que parents nous avons eu la chance de ne pas connaître cette situation. Iris a toujours été un bébé calme, très peu de pleurs sauf quand elle avait faim mais très rarement de crises. L’allaitement était l’arme fatale je pense ! Dès qu’elle avait faim elle pouvait téter (contrairement aux biberons où on leur impose une quantité à un instant t), dès qu’elle avait ce besoin de succion elle avait le sein à volonté et surtout elle n’a pas connu les coliques.

Mais on a eu dans notre famille, une maman qui a souffert de ces pleurs incessants et qui a fait une dépression post-partum sans la voir arriver (perte de l’appétit, amaigrissement, tristesse, énervement, perte de confiance en elle).
Elle n’a pas ressenti le besoin d’aide car ne ressentait pas cet état de dépression. Heureusement son mari a tiré la sonnette d’alarme et a demandé de l’aide !

PHOTOGRAPHE-NAISSANCE-DEAUVILLE-CABOURG-CAEN-CALVADOS-NORMANDIE-SHOOTING-BEBE-FAMILLE-NOUVEAU-NE-MATERNITE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-3

La dépression du post-partum surviendrait chez 15% des femmes après un accouchement. Elle se reconnaît par une extrême tristesse, de la culpabilité, des pleurs incontrôlables, de l’insomnie, perte d’appétit, colère, fatigue, angoisses, anxiété…etc.

Et vous mesdames avez vous vécu ces pleurs incessants de bébé ? Avez vous trouvé des solutions ? Avez vous eu besoin d’aide?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *