Shooting Grossesse | Les odeurs insupportable

PHOTOGRAPHE-NAISSANCE-GROSSESSE-MARIAGE-CAEN-DEAUVILLE-CABOURG-CALVADOS-NORMANDIE-SHOOTING-BEBE-FAMILLE-NOUVEAU-NE-MATERNITE-PAULINE-MEHDI-PHOTOGRAPHIE-2

Durant la grossesse, certaines odeurs deviennent insupportables, au point de provoquer dégoût et nausées.

Lors de ma grossesse pour Iris, mon odorat était hyper sensible et je ne supportais plus les odeurs de pâtes feuilletées chaudes. Sentir une quiche au four me donnait immédiatement la nausée !

En tant que photographe de grossesse, nous ne mettons aucun parfum d’intérieur dans le studio photos et nous utilisons des produits d’entretien sans parfum.

Et vous mesdames ? Une odeur qui était devenue insupportable ?

À quoi ce phénomène est-il dû ?

Cette exacerbation de l’odorat porte le nom d’hyperosmie, et s’explique par le bouleversement hormonal qui intervient au cours de la grossesse. Ce phénomène est fréquent et parfaitement normal! Voici des explications :

Le placenta sécrète des hormones qui déséquilibrent l’organisme, en influant sur l’odorat et le goût qui deviennent surdéveloppés. Il s’explique par l’augmentation du taux de hCG et de progestérone qui dilatent les vaisseaux du nez qui est alors mieux vascularisé, ce qui explique qu’il absorbe mieux les odeurs. « L’odorat et le goût étant liés, c’est le même circuit hormonal qui entraîne les nausées et les vomissements. On remarque d’ailleurs que les femmes enceintes qui ne possèdent pas cet odorat surdéveloppé ne souffrent généralement pas de nausées pendant leur grossesse ».

« Cette aversion pour certaines odeurs survient généralement à 7 semaines de grossesse, au moment de l’augmentation du pic hormonal de hCG, qui est au maximum vers 9 semaines d’aménorrhée. Autrement dit, ce phénomène se manifeste dès le début de la grossesse et se calme au début du deuxième trimestre de la grossesse ». Mais là encore, comme pour les nausées et les vomissements, toutes les femmes enceintes ne sont pas logées à la même enseigne.

Source: journaldesfemmes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *